Osibo News

Magazine en ligne créé et géré par OSIBO Productions SARL...

Plus de détails...

Un rendez-vous quotidien

Chaque jour, nous vous proposons de découvrir un article qui traite de licences, de jouets, de souvenirs, des années 60 à nos jours ainsi que l'actualité tv, ciné, événements...

Au programme


Lundi : Design Forever
Mardi : Culture 70/80/90
Mercredi : Récré mercredi
Jeudi : Time News
Vendredi : Mange-disque
Samedi : L'aventure Osibo
Dimanche : Cultissime !

Etcha, l’artiste qui a du télécran

2 octobre 2012 28 commentaires Par Lorenzo Vallee et Arnaud Magnier

Il s’appelle Ron Morse, se surnomme Etcha et vient de la ville de Portland, aux États-Unis. Sa passion est de rouler sa bille, ce qui ne signifie pas qu’il voyage, mais qu’il est un incroyable artiste de l’écran magique, communément appelé Télécran.

Le Télécran est une invention française signée André Cassagnes qui met au point en 1959 cet ingénieux système. Le fonctionnement de ce jouet est simple : un écran est recouvert de poudre d’aluminium contenue à l’intérieur du jouet. Deux boutons permettent de déplacer un stylet interne qui retire cette fine poudre lors de son passage. Le stylet peut aller en haut, en bas, à gauche et à droite, mais les diagonales et les cercles sont extrêmement difficiles à réaliser. Mais la seule limite de l’amusement demeure l’imagination… et une bonne dose de courage et de savoir-faire !


Voici le Télé-timbre, l’ancêtre « prototype » du Télécran inventé par André Cassagnes.


Boîte française du Télécran, distribué par Céji.


Une fois la boîte ouverte, le Télécran apparaît.

Le Télécran est commercialisé aux États-Unis en 1960 sous le nom de Etch-a-Sketch (mot à mot « grave un croquis »), par la société Ohio Art Company. Le succès est immédiat et des millions de petits Américains, comme Ron Morse qui venait de naître, se découvrent artistes en gravure de poudre.

C’est à l’âge adulte que Ron prend conscience de son don. Il avoue n’avoir jamais quitté son Télécran depuis tout petit, mais il n’a pas pour autant dessiné chaque jour afin de développer son art. C’est en voyant la tête stupéfaite de ses proches qu’il comprit un jour son talent.

Ron Morse devient alors Etcha, diminutif en référence au nom anglais de l’objet. A ce jour, Etcha a réalisé plus d’une soixantaine de dessins. Il avoue, un peu maladroitement, qu’au début, il effaçait ses œuvres une fois terminées ! Nous connaissons tous le principe du Télécran, il suffit de le secouer pour que toutes les particules d’aluminium se fixent de nouveau à l’écran.

Voici la première réalisation conservée par Etcha : une représentation de Bugs Bunny et de Daffy Duck.


Les Looney Tunes, d’après Etcha.

La notoriété d’Etcha est telle qu’une entreprise australienne nommée Next Generation in Print fait appel à lui pour mettre en avant leur activité dans une vidéo.


Vous découvrirez les étapes de ce dessin dans la vidéo ci-dessous.

Cliquez sur la flèche ci-dessus pour regarder la vidéo.

Afin de conserver ses représentations, Ron Morse récupère désormais la poudre d’aluminium lorsqu’il a terminé son dessin, au bout d’une trentaine d’heures environ. Par la suite, les deux boutons directionnels sont collés pour éviter tout effacement maladroit.


Dessin en perspective d’une rue avec maisons à colombages.


Un portrait de Léonard de Vinci.


Le triangle impossible, par Etcha.


La façade du bâtiment avec le 321 Club.


Le Golden Gate Bridge, à San Francisco.


Une perspective en contre-plongée d’un paysage urbain.

Les réalisations les plus célèbres de Ron Morse sont nombreuses. On retiendra le portrait de la Joconde qui laisse entrevoir tout le talent de l’artiste. Imaginez la difficulté du traçage ainsi que la représentation du visage sans jamais lever le stylet. Et nous vous laissons imaginer le pire s’il venait à rater un trait !


Mona Lisa et ses incroyables détails !

Parmi la galerie de Ron Morse, se trouve un roi de carreaux, graphiquement très compliqué. Il apparaît également très difficile de respecter la symétrie de la carte à jouer, mais Etcha avait vraisemblablement un atout dans sa manche.


Le roi de carreaux et sa symétrie parfaite.

On admire enfin son Taj Mahal, bluffant de réalisme, où Ron est parvenu à reproduire l’effet du soleil sur la façade ainsi que le mouvement de l’eau sur son reflet.


La Taj Mahal est l’une des merveilles réalisées par Etcha.

Mis sur le marché en plein Baby-boom, le Télécran est l’un des jouets phares des années 60… comme quoi un petit curseur allait dessiner la carrière de grands artistes précurseurs…

Partagez cet article avec vos amis et surtout, ne secouez pas votre écran après avoir écrit votre commentaire !

© Écran Magique – Télécran. Marques déposées.
© Texte OSIBO Productions. Tous droits réservés.
(Art. L335-2 du Code de la Propriété intellectuelle)



28 commentaire(s)

  1. eric
    5 années de cela

    J’en ai eu mais j’étais franchement mauvais pour ces dessins.Du reste je trouvais ce jouet ludique tout à fait fascinant.

    REPONDRE

    • Osibo News
      5 années de cela

      Bonjour Eric et merci pour ton commentaire ! C’est vrai que c’est quand même très dur de dessiner avec ce jouet, mais tout l’amusement est là !

      C’est peut-être l’occasion de t’y remettre, quelques années plus tard ? 😉

      Un grand coucou des Osibo’s.

      REPONDRE

  2. Feux29810
    5 années de cela

    Franchement trop bien vos articles, on redécouvre un objet de notre enfance avec toutes les anecdotes , j aime à 200% avant de partir au travail ça nous replonge dans nos souvenirs .merci a vous
    Poutouxxxxxxx à tous les osibosiennes et osibosiens

    REPONDRE

    • Osibo News
      5 années de cela

      Hello Feux29810 et merci pour ta joie de nous lire chaque matin ! Toute notre équipe espère que ça deviendra vite une habitude très agréable, tout comme le ptit déj !

      Des bises des Osibo’s !

      REPONDRE

  3. dGé
    5 années de cela

    Hallucinant ! (l’œuvre d’ Etcha)
    Instructif ! (votre article)

    REPONDRE

    • Osibo News
      5 années de cela

      Merci dGé ! Il ne te reste plus qu’à dessiner une aventure de Gribouille ou de Léonard au Télécran… !

      Un clin d’œil de tes amis les Osibo’s 😉

      REPONDRE

      • dGé
        5 années de cela

        Je vais tacher de dessiner un œil de Gribouille qui ressemble à peu près à un cercle, et je vous tiens au courant !

        REPONDRE

  4. Lo'
    5 années de cela

    Respect Mr Etcha !
    Merci les Osibos pour cet article bien croqué… Grâce à vous, nos écrans aussi (re)deviennent magiques.

    REPONDRE

    • Osibo News
      5 années de cela

      Oui, Lo’ ! Il est effectivement très fort !

      Attention à ne pas secouer trop fort ton écran lorsque tu partiras de notre magazine ! 😉

      Clin d’œil des Osibo’s.

      REPONDRE

  5. Jean Yves Mégnoux
    5 années de cela

    Bien avant l’Ipad!!!comme quoi, ils nous ont tout piqué!!! mdr!! moi j’arrivai qu’a faire des maisons …..mais avec ces tchi tchi tchi!!! quand tu le secouais, j’adorai ca!!! lol

    REPONDRE

    • Osibo News
      5 années de cela

      C’est vrai que ça rappelle l’Ipad, mais pas besoin de recharger la batterie !

      Merci pour ton commentaire, Jean Yves !

      Un amical salut des Osibo’s.

      REPONDRE

  6. Nath-Didile
    5 années de cela

    Je connaissais cet artiste pour avoir déjà vu des réalisations, il est vraiment très impressionnant, quel talent et quelle dextérité il faut avoir pour faire de tel dessin avec ces moyens trés limités ! Un grand bravo à lui et bravo à vous aussi les Osibo’s pour cet article très intéressant.

    J’ai pratiqué pendant des tas d’années le Télécran. Et comme j’ai toujours été d’un tempérament très curieux, j’ai bien sûr voulu savoir à tout prix comment ça fonctionnait. Donc à plusieurs reprises quand j’étais petite, j’ai consciencieusement enlevé toute la poudre avec le petit stylet en forme de cône. J’avais assez vite compris qu’en fait ça ne dessinait pas en noir mais que ça enlevait de la matière ce qui formait le dessin. Au bout d’un long moment de patience, ça laissait apparaitre le système dessous, les deux tiges en métal qui se croisent avec le petit cône à leur intersection. A chaque fois j’avais un sentiment de fierté d’avoir percé le secret du jouet !

    Je me souviens que je dessinais principalement des maisons et que je me prenais bien la tête pour faire les pentes du toit, le reste était facile ! J’en admire encore plus aujourd’hui les dessins d’Etcha !

    Pour ce qui est de l’habitude de lecture des « Osibo News », ça y’est en qui me concerne, j’ai déjà adopté votre petit rayon de soleil-souvenir du matin ! Merci encore à vous 3 et désolée d’avoir été si longue, je suis souvent intarissable dès que ça touche à mes souvenirs ! 😀

    REPONDRE

    • Osibo News
      5 années de cela

      Coucou Nathalie et merci pour ton message très complet !! Tu n’es pas longue du tout et c’est toujours un plaisir de te lire. Tu as toi aussi énormément de souvenirs à partager ! 🙂

      D’ailleurs, nous invitons tous nos amis à découvrir ton travail : http://lescopainsd-abord.over-blog.com/

      Gros bisous des Osibo’s.

      REPONDRE

  7. Nath-Didile
    5 années de cela

    Merci, z’êtes adorables les copains ! (◕‿-)

    REPONDRE

  8. Emmanuel
    5 années de cela

    Quel bel article à nouveau… Merci à l’équipe.

    Le Télécran restera, à jamais, gravé dans nos mémoires…

    REPONDRE

  9. Romhulk
    5 années de cela

    Je suis loin d’arriver a faire ça , comme beaucoup a part des maisons j’ai pas du faire grand chose d’autres avec, j’en avais eu un petit puis ensuite d’apres ma mere , il était cassé et donc a fini a la poubelle

    Depuis j’en ai retrouvé un mais je me suis rendu compte que faire un dessin était ardu , quand il fallait faire des courbes et des déliés 🙂

    REPONDRE

    • Osibo News
      5 années de cela

      Eh oui, Romhulk, je crois qu’on est tous restés au stade des « pauvres » maisons avec volets et peut-être même une cheminée qui fume bizarrement ! 🙂

      Les Osibo’s te souhaitent une bonne journée !

      REPONDRE

  10. Osibo News
    5 années de cela

    Merci Emmanuel !

    Il est vrai que le Télécran est une valeur sûre de notre enfance, mais que c’était difficile ! 🙂

    Tes amis les Osibo’s.

    REPONDRE

  11. Doc HEEZA
    5 années de cela

    Bonjour,

    je me suis permis de signaler votre article sympathique sur notre site :

    http://www.heeza.fr/fr/news/les-heeza-ctus/325/le-roi-du-telecran.html

    N’hésitez pas à nous contacter si cela vous pose un souci.

    Cordialement

    REPONDRE

    • Osibo News
      5 années de cela

      Salut à toi, grand manitou du folioscope, ravi d’avoir un de tes messages, ça fait longtemps que l’on n’est pas passés te voir !

      Il est temps que l’on vienne te faire quelques petites emplettes pour la fin de l’année…

      Merci pour le partage sur Heeza, nous en sommes très heureux !

      N’hésite pas à venir nous rendre visite régulièrement.

      Un amical salut des Osibo’s.

      REPONDRE

  12. Fabien
    5 années de cela

    Bonjour les « Osibo » , (Haut si beaux ? ; c’est ça ?)

    grace à la news sur le site de Heeza, j’ai découvert ce site.
    Et j’aime beaucoup !

    Pour le télécran.. j’en avais un comme tous les gosses de ma génération je pense.. Ma mère l’a jeté, comme mes jouets Goldoraks de l’époque…
    j’étais pas très doué à dessiner mais je me souviens prendre beaucoup de plaisir..

    A bientot !!

    REPONDRE

    • Osibo News
      5 années de cela

      Coucou Fabien !

      Merci pour ton si gentil message et content de te compter désormais parmi nous !

      Tu as raison, nos jouets nous ont laissé bien souvent de magnifiques souvenirs…

      Toute l’équipe te salue ! A très vite !
      Les Osibo’s.

      REPONDRE

  13. chatain corine
    5 années de cela

    trés chouette article et de bien magnifique dessin quel talent il a, c’est allucinant!!
    j’en avait un ptit moi aussi telecran quant j’étais petite, comme tout le monde, mais il y a bien longtemps qu’il a été mis à la poubelle malheureusement..

    REPONDRE

    • Osibo News
      5 années de cela

      Coucou Corine !

      Merci pour ton message !
      Il n’est pas trop tard pour te remettre au dessin, nous sommes certains que ton Gribouille serait très content pour toi !

      Tes amis les Osibo’s.

      REPONDRE

      • chatain corine
        5 années de cela

        oui, pourquoi pas !!!
        vais songer à m’y remettre alors,
        en ferait peut-être un pour mon gentil gribouille <3 qui sait!!

        REPONDRE

        • Osibo News
          5 années de cela

          Bonjour Corine !

          Avec plaisir ! Gribouille nous a chargé de te dire qu’il attendait ton œuvre avec impatience ! 🙂

          Les Osibo’s.

          REPONDRE

  14. virginie
    5 années de cela

    Quel talent !!!! moi si j’arrivais a faire une maison c’était un exploit.
    alors qu’un seul mot chapeau etcha !!!!!

    REPONDRE

  15. Nath-Didile
    4 années de cela

    André Cassagnes, inventeur français du Télécran, est décédé mi-janvier en région parisienne à l’âge de 86 ans.
    L’annonce de sa mort avait été faite par la Ohio Art Company, qui construisait depuis 1960 le Télécran, boîtier gris et rouge qui permettait de dessiner puis d’effacer l’écran en secouant l’appareil.

    André Cassagnes, fils de boulanger et électricien de formation, avait découvert les possibilités qu’offrait la poudre d’aluminium, remarquant que sur une mince couche de cette poudre, on pouvait y dessiner avec un stylet.

    RIP Monsieur Cassagne et merci de nous avoir amusé autant avec votre invention !

    REPONDRE

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ou diffusé. Les champs requis sont marqués d'un *

  1. Evitons les spams ! *