Osibo News

Magazine en ligne créé et géré par OSIBO Productions SARL...

Plus de détails...

Au revoir François !

30 janvier 2019 113 commentaires Par Osibo News

Il y a des ballons que nous n’aimerions jamais voir s’envoler. Patrick Bricard, celui que la génération Casimir prénommait « François » en référence à son rôle dans « L’île aux enfants », s’est éteint dans la nuit de jeudi à vendredi 25, à l’âge de 78 ans. (Ndlr : une erreur persistante sur Internet donne son année de naissance en 1950. Patrick est né le 26 avril 1940.)


Julie, Casimir et François, dans le jardin de l’île aux enfants

Nous connaissons tous sa voix, son sourire, son allure fine. C’est âgé de 34 ans que Patrick Bricard incarne le rôle qui va devenir celui de toute une vie : François, le marchand de ballons bienveillant du jardin de l’île.


Patrick Bricard est devenu François, toujours prêt à vivre de passionnantes aventures


Julie, Casimir et François, en route vers l’île aux enfants

Auparavant, il a enchaîné bon nombre de rôles aussi bien au théâtre qu’au cinéma comme à la télévision. Parcourons ensemble les années d’une vie richement décorée, celle d’un comédien, auteur, chanteur, metteur en scène dont la gentillesse n’avait d’égal que sa disponibilité.


Patrick, Éliane et Henry, un trio d’amis pour des rôles inoubliables

Jeune comédien, Patrick Bricard débute sa carrière en apparaissant dans diverses productions. On le découvre ainsi en 1964 aux côtés de Catherine Deneuve dans « Les parapluies de Cherbourg » de Jacques Demy, pour la scène du dancing.

Il enchaîne plusieurs apparitions sur les chaînes de l’ORTF. Il est un jeune homme amoureux dans « Boulevard des faits divers 65-66 », une émission à sketches qui s’amusait des événements de l’année écoulée. En 1968, il devient Marcel (son deuxième prénom) pour les besoins de quelques épisodes de « L’homme de Picardie », puis rejoint Yves Rénier et Jean Topart dans « Un tyran sous la pluie » d’Abder Isker, diffusé en juin 1973 sur la troisième chaîne de l’ORTF.

On le retrouvera entre-temps au cinéma dans une scène du Distrait de et avec Pierre Richard, en 1970.

La suite, nous la connaissons tous. Il est repéré par Christophe Izard qui recherche des comédiens pour sa nouvelle émission. Le créateur de « L’île aux enfants » a remarqué son superbe sourire sur un catalogue d’artistes. L’ironie voudra que Patrick vienne à l’entretien avec l’œil gonflé dû à un abcès à la joue !

Très vite, Patrick prend ses marques dans l’émission. Son personnage est central, il est un peu la conscience de Casimir et l’être raisonnable, érudit de l’île. François, vêtu d’une chemise à carreaux, est le marchand de ballons.


La joie d’être tous réunis : Henry Bon, Marie-Noëlle Chevalier, Éliane Gauthier et Patrick Bricard

Son personnage s’étoffe très vite et il devient le compagnon de jeux des enfants. Il aura toujours une anecdote passionnante, une merveilleuse histoire à leur raconter.


Les héros de l’île aux enfants étaient également très unis dans la vie

François chante également, ce qui ne fait pas peur à Patrick Bricard qui se prend au jeu avec beaucoup d’amusement. Il interprète ainsi la « Chanson de François » écrite par Christophe Izard dans laquelle il fait l’éloge de la culture, il exprime la joie d’être érudit, son envie d’être un savant très savant.

Christophe Izard fait confiance à Patrick  et en ses qualités d’auteur. Au fil des huit années d’émission, Patrick Bricard va transformer son rôle. Il s’implique énormément dans « L’île aux enfants » dont il écrira plus de 250 épisodes.


Christophe Izard et son équipe recevant le prix de la meilleure émission en 1978

Ses années de théâtre et de comédie lui permettent de s’épanouir dans la création de multiples personnages incarnés par François. Patrick savait que les enfants étaient très friands de ces identités secrètes !

Il devint alors le très célèbre détective Merlock Folmès, le Docteur Barbichu un peu dur de la feuille, l’amusant clown Picnico…

Être un autre tout en restant François lui offrait la possibilité de faire des bêtises qu’il n’aurait jamais pu oser !


François, illustré magnifiquement par Anne Hofer

L’aventure Casimir se termine et Patrick rejoint l’équipe d’Eddy Mitchell sur FR3 non sans avoir fait un crochet par « Le village dans les nuages » de son ami Christophe Izard. Il y campera la voix impériale de Karpok, le chef des Zabars.


Gérard Camoin, Patrick Bricard et Jean-Louis Terrangle lors de la tournée avec Boboss le clown

Dès 1983, Patrick Bricard sera donc le visage amical de « La Dernière séance », le monsieur « attractions » qui annonce sur scène les artistes venus se produire chaque mois. Il laissera libre court à son talent et sa fantaisie, transformant ce timide passage en un moment très attendu.


Marie Myriam était Marie Chansons aux côtés de Casimir, Julie et François

En parallèle, le comédien devient metteur en scène, une passion qui le dévore depuis toujours. Patrick mettra à l’affiche au Théâtre du Gymnase ou au Théâtre de la Porte Saint-Martin de grands classiques comme Poil de Carotte, Les Fourberies de Scapin, L’Avare, Les Lettres de mon Moulin, puis Le Petit Prince, en 2003. Il adapte ces œuvres avec justesse et dirige les comédiens avec autant de gentillesse que de qualité.


Jean-Louis Terrangle et Patrick Bricard lors d’une séance (agitée !) d’autographes

Le rôle de François l’a toujours accompagné et il ne se passait pas une journée sans qu’un passant ne le lui rappelle amicalement.


Toute l’équipe réunie à l’occasion de la rediffusion sur Canal J

Notre équipe avait eu la chance de lui rendre souvent visite avant, pendant et après la parution de Nos années Casimir dont il était très fier.


Patrick a l’honneur dans Nos années Casimir, chez Hors Collection


4 belles pages pour présenter l’étendue du travail de Patrick Bricard

Notre François a désormais rejoint Émile Campagne dans le jardin éternel de l’île. Ils sont très certainement en train d’échanger quelques bons mots, sur un air de java ou de mazurka. Nous sommes tous très touchés de votre disparition, Patrick. Merci d’avoir été le sourire de notre enfance.

Hier, Christophe Izard annonçait la mauvaise nouvelle sur la page Facebook officielle de « L’île aux enfants » que nous gérons :

« Je suis bien triste de vous annoncer le départ ce matin de Patrick Bricard, notre François de « L’île aux enfants. »

Je l’avais choisi pour son sourire, son dynamisme, son talent, l’amusement qu’il prenait à interpréter plusieurs rôles…

Il a donné son âme d’éternel étudiant à l’île aux enfants. Il a retrouvé aujourd’hui sa femme qui lui manquait tant et nous laisse, les enfants de l’île et moi, entourés de souvenirs autour de son arbre à ballons qui n’auront jamais été aussi multicolores que ce jour. »

Christophe Izard

Depuis l’annonce de la disparition de Patrick Bricard, les témoignages affluent.

« Le rythme de tournage des émissions de  « L’île aux enfants » nous imposait d’apprendre nos textes  dans des délais très courts. Patrick était dans ce domaine d’une très grande rigueur, tout en ayant, quand il le fallait, le sens de l’improvisation. Il a d’autre part été auteur d’un nombre important de textes de cette émission et a su apporter des éléments nouveaux . Je garde de lui l’image d’un comédien doué, sérieux créatif, drôle, avec de grandes qualités humaines. »


« Patrick était à la fois la gentillesse, l’ouverture, le respect et l’affection immédiate pour l’autre. On se sentait tout de suite bien avec lui. C’était le gentil au plus haut sens du terme. Quand j’ai rejoint les comédiens, j’avais peur car j’intégrais une équipe soudée qui se connaissait déjà bien et Jean-Louis puis Patrick m’ont accueillie.

Patrick m’a tout de suite ouvert la porte de cet univers particulier. Il avait un contact totalement bienveillant. Entre Jean-Louis et Patrick, le décor, Casimir, je me suis sentie tout de suite chez moi. Patrick était mon partenaire immédiat et nous sommes tous devenus très vite une famille du spectacle, une vraie famille. »


« Quand j’ai appris la nouvelle, j’ai été envahi d’une grande tristesse. J’ai aussitôt téléphoné à Yves et à Éliane. J’avais besoin d’entendre leurs voix.
Les souvenirs sont vite revenus.

Une chose est sûre : Patrick restera pour nous la gentillesse et la patience personnifiées. Il était impossible de se fâcher avec lui. Il était le réconciliateur. Celui qui parsemait de la bienveillance sur nous tous : comédiens, réalisateurs et surtout les enfants présents sur le plateau. Il a rejoint Henry, notre facteur sur une île imaginaire où les morts et les vivants seront pour toujours unis. »

« Je suis profondément bouleversée par le départ de Patrick. Lorsque j’arrivais sur le plateau de « L’île aux enfants »,  je savais que j’allais retrouver mes deux piliers : Patrick et Henry Bon qui était notre facteur. Christophe est notre père à tous et je considérais Patrick comme notre grand frère.

Patrick a écrit de nombreuses aventures de « L’île aux enfants. » J’avais toujours hâte de découvrir ce qu’il nous avait réservé. Il prenait un malin plaisir à se déguiser et à inventer des personnages tous plus amusants les uns que les autres. C’était un comédien avec une formation classique, il y avait quelque chose en lui entre Shakespeare et Goldoni.
               
Il me manquera beaucoup, c’est un membre de la famille qui s’en va, mais pour moi il restera un éternel jeune homme. »

« Nos vieux copains de « L’île aux enfants », Max Amyl (Mr Beauchêne), Maurice Travail (le capitaine), Sacha Briquet (Mr Travling), Henry Bon (le facteur) avaient ouvert la liste d’un temps qui passe et qui finit inexorablement. Hier, c’était le tour du camarade Patrick Bricard (François). Henry et Patrick étaient les deux plus gentils et ils nous ont lâchés parmi les premiers. Patrick conserva longtemps les traits souriants d’une jeunesse qui nous paraissait immortelle. A 30 ans, il en faisait 20. Il était pourtant un des plus âgés de la troupe. Il nous fit oublier qu’il pouvait, comme nous tous, vieillir et être malade. Vieillir est parfois beau, mais voir disparaître ses amis de jeunesse est horrible. Je suis profondément triste et un peu affolé. Notre équipe commence à se briser peu à peu. Salut, compagnon ! Mes condoléances à ta famille. J’ai aussi une pensée pour notre camarade Michel Muller qui, lui, a rejoint définitivement Le Village dans les nuages : déjà un an qu’il est parti. »

« C’est un bon copain que je regrette de voir partir. En 1979, nous étions partis toute l’équipe de « L’île aux enfants » en tournée sous chapiteau et ainsi il devint avec talent mon partenaire dans « L’entrée des ballons. » Par la suite,  j’ai découvert son talent de metteur en scène lorsqu’il montât un spectacle avec pour support les fables de La Fontaine. Salut l’Artiste !! »

« Patrick,
Mon Frère, mon Aîné.
Durant la nuit du Jeudi au Vendredi 25 Janvier,  
Tu nous as quitté, tu es parti,
Vers ce Pays ! Là-bas…
Celui dont on ne revient pas,
Mais celui de la délivrance
De toutes tes souffrances,
Celui du repos éternel
Du retour à la joie,
Du retour à la gloire,
Du retour à tout ce qui t’apportait le bonheur.
Le bonheur de ton Épouse, Sophie, retrouvée,
Le bonheur de nos Parents, Hélène et André, retrouvés,
Le bonheur de notre Sœur, Francine, retrouvée,
Le bonheur de revoir tes Amis disparus avant toi,
Le bonheur de retrouver la reconnaissance de tous,
Tous ces spectateurs que tu as divertis,
Tous ces bravos, ces rappels qui te motivaient.
Par ton départ, tu retrouves ta voie, ton cheminement, Ta Vie.
Cette dernière ligne droite de ton parcours ici bas,
Fut la plus éprouvante à parcourir,
Mais tu en as franchi l’arrivée avec courage.
Une autre scène, tu as rejoint cette triste nuit,  
Mais elle t’accorda la délivrance, la renaissance,  
Où acteur, comédien, metteur en scène,
Tu seras réalisateur de nos destinées,
Celles de tes Enfants Benjamin, Thomas et son Petit Victor,
Celles d’Aîné de ta Fratrie, de leurs Petits et Descendants,
Celles de tes Amis,
Celles de ton Public.
Patrick, nous pleurons ton absence,
Veille sur nous !
Patrick,
Mon Frère.  »

« Nous avons de la chance.

Tu nous as transmis un don, celui de s’émerveiller.

L’art de voir des choses là où personne n’en voit, de regarder là-bas quand tout le monde regarde ici, de tomber sous le charme abstrait d’un nuage caché derrière les nuages, de rester bouche bée face à un oiseau juste parce qu’il est un oiseau, de trouver du charisme à un saule pleureur, de s’émouvoir du spectacle inquiétant d’une pluie battante.   

Ton œil d’artiste nous a toujours inspirés. Comédien, metteur en scène, auteur… je pourrais ajouter tennisman mais tu sais très bien qu’à ce jeu-là c’est nous qui étions les plus forts !

En homme de théâtre passionné, tu nous as appris à regarder la vie comme une comédie.

Quelle chance d’avoir pu te suivre dans les coulisses des théâtres parisiens, d’avoir pu te voir fouler de si belles planches, d’avoir pu connaître des sueurs froides de peur que ta langue ne fourche ou que tu rates une réplique.

Quelle chance d’avoir pu t’accompagner durant plusieurs étés dans des festivals de théâtre en Provence, à te voir répéter tes mises en scènes avec fougue, travailler tes rôles avec fougue, peaufiner tes textes avec… fougue !

Quelle chance de t’avoir vu devenir ce François qui fît rêver tant d’enfants et aujourd’hui pleurer tant de grands.

Quelle chance d’avoir pu devenir les spectateurs privilégiés de ta vie.

Quelle chance que tu aies choisi la femme que tu as choisie, qu’elle devienne notre mère, et que tu deviennes notre père.

Alors oui, tu as quitté la scène précipitamment, oui tu as oublié de saluer ton public et filé à l’anglaise sans revenir aux rappels !

Mais n’est-ce pas cela aussi qu’on appelle un coup de théâtre ?

Aujourd’hui nous avons la chance de pouvoir te dire publiquement que nous t’aimons. De nous sentir soutenus par ta famille, ton entourage et tes quelques dizaines (de millions) d’amis de l’Île aux Enfants.

Nous aurons eu cette incroyable chance, Thomas et moi.

Nous sommes immensément tristes, mais infiniment fiers.
Nous sommes fiers de toi Papa.

Je suis certain que tu as trouvé une nouvelle île là-haut, un nouveau théâtre perché dans les cieux d’où tu entends monter nos applaudissements. Je sais que tu as lu tous ces articles et témoignages qui te rendent hommage, et je sais que tu en es très ému, si si je la vois la larme qui roule derrière la branche de tes lunettes.

Enfin je suis certain que tu es déjà en train d’enlacer maman, et nous donnerions tout pour voir ça.

Papa, non seulement tu as réussi ta vie, mais tu viens de réussir ta sortie.

Nous venons d’assister à « Patrick Bricard » : une vie écrite par Patrick Bricard, mise en scène par Patrick Bricard, jouée par Patrick Bricard, et follement aimée par tous ses proches.

Comme tu le disais toi-même à la fin de ton « seul en scène », maintenant tu es dans ton île à toi.

Fini la comédie. Rideau.

Nous avons hâte de venir voir la nouvelle pièce que tu es en train d’écrire là-haut. Pas tout de suite, pas trop tôt, mais un beau jour assurément. On fera comme avant, tu nous feras mettre des places de côté à l’accueil, et quand on se présentera à la billetterie pour dire qu’on vient de ta part, la dame du guichet nous gratifiera de son plus beau sourire, pas parce qu’on est aimables ou qu’on a de bonnes têtes, mais tout simplement parce qu’on est les fils de Patrick Bricard.

Benjamin Bricard / Thomas Bricard

Tes enfants.

Éternellement aimants, éternellement chanceux. »

Pour les obsèques de Patrick Bricard, l’inhumation aura lieu ce vendredi 1er février 2019 à 15h30 au cimetière de Vernon.

Nous tenons à remercier l’incroyable manifestation d’amour des internautes qui ont laissé des milliers de messages sur la page Facebook officielle de « L’île aux enfants » ou ailleurs. Merci de n’avoir jamais oublié François.



113 commentaire(s)

  1. gosseboffe
    10 mois de cela

    Magnifique hommage!! Tellement émouvant…
    Merci!!

    REPONDRE

  2. Ducez Isabelle
    10 mois de cela

    Merci, tout simplement. Merci pour ces merveilleuses années d’enfance où toute la tribu de l’île a été d’un immense réconfort pour moi. Merci pour ces quelques minutes quotidiennes où les soucis s’envolaient. J’espère qu’un jour on se retrouvera sur l’île, et n’oubliez pas de saluer le facteur de ma part !

    REPONDRE

  3. Rousseau
    10 mois de cela

    Au revoir François, l’île aux enfants va me paraître bien triste sans ta présence et tes ballons. L’enfant que j’ai été te remercie de tous les beaux souvenirs que tu laisses dans ma mémoire.
    Bon voyage là bas

    REPONDRE

  4. Laurent
    10 mois de cela

    J’ai 50 ans passés et je suis en train de pleurer en vous lisant, vous êtes tous tellement présents dans mon coeur et ma mémoire, pour la vie… Patrick tu es parti bien trop tôt, toutes mes pensées sincères et affectueuses à ta famille et tes enfants… Laurent.

    REPONDRE

  5. Dom
    10 mois de cela

    Merci pour ce superbe hommage à notre François qui avait beaucoup de talent et faisait lui aussi en quelque sorte partie de notre enfance et de notre vie. Mon frère et moi avons eu le coeur gros en apprenant sa disparition. Nous ne l’oublierons jamais, il repose en paix sur l’île du Paradis.

    Merci également pour ces très belles archives, photos… et les témoignages poignants de sa famille et ses ami-e-s.

    Au revoir monsieur Bricard, au revoir François, une belle Ame s’est envolée vers les nuages, je suis sûre que les Zabars, en particulier Karpok, l’ont aperçue voletant paisiblement dans le ciel pour rejoindre les étoiles… ❤

    REPONDRE

    • Osibo News
      10 mois de cela

      Merci Dom,
      Nous sommes certains qu’il lit tous ces témoignages d’amour <3

      Tes copains les Osibo's

      REPONDRE

      • Dom
        10 mois de cela

        J’en suis certaine aussi, l’amour est plus fort que tout et un lien invisible qu’on ne peut rompre unit les êtres sur cette terre et ceux qui nous ont quittés pour le Paradis.

        REPONDRE

        • Osibo News
          10 mois de cela

          Nous pensons aussi très fort à ton petit Mouss d’amour <3

          Les Osibo's

          REPONDRE

          • Dom
            10 mois de cela

            Merci du fond du coeur. ❤❤❤

            REPONDRE

  6. Corinne
    10 mois de cela

    Un tres bel hommage .je suis si triste vs avez tous bercé mon enfant et voila que François s en est allé bon voyage sur l île aux enfants François

    REPONDRE

  7. Galand
    10 mois de cela

    Bonjour,
    que ces témoignages sont émouvants ! J’en pleure à chaudes larmes, je pleure François et notre île, une île qui a tant bercé mon enfance; pour rien au monde je n’aurais manqué un épisode. François- Patrick était la bonté incarnée : son visage si souriant la laissait transparaitre.
    Puisse-t-il nous envoyer un arc-en-ciel ici ou là pour égayer nos journées !
    Merci François…

    REPONDRE

  8. Laurent S
    10 mois de cela

    Merci pour cet hommage si complet à ce merveilleux acteur qui a marqué notre enfance. Je le retrouverai dans mes rêves sur une île enchantée pleine de rires et de chants.
    A Dieu Patrick !

    REPONDRE

  9. Guy
    10 mois de cela

    Merci François pour tous ces bons moments, l île aux enfants est un de mes meilleurs souvenirs d enfance. Que de beaux témoignages ici sur cette page…. Tellement de choses me reviennent en tête.

    REPONDRE

  10. Olivier PAILLE
    10 mois de cela

    Cette mauvaise nouvelle attriste le petite garçon que j’étais et l’adulte que je suis devenu. De tout cœur avec sa famille.

    REPONDRE

  11. Flandre
    10 mois de cela

    A jamais dans nos coeur !!

    REPONDRE

  12. Nathalie
    10 mois de cela

    Adieu cher François,

    Comme tous les enfants de l’île je suis très attristée par ta disparition. Ta voix et ta gentillesse resteront gravés dans nos cœurs et notre mémoire. Notre âme d’enfant nous fait espérer que tu vas retrouver ce cher Émile dans une île merveilleuse et colorée.

    REPONDRE

    • Osibo News
      10 mois de cela

      <3

      REPONDRE

      • Nathalie
        9 mois de cela

        Bonjour

        J’ai une requête concernant notre regretté ami François/Patrick. Serait-il possible de connaître l’endroit de sa tombe au cimetière de Vernon ? C’est à 15km de chez moi et j’y suis allée ce matin mais le cimetière est assez grand, donc difficile de trouver sans indication. Si la famille n’y voit pas d’inconvénient bien-sûr, je souhaiterais pouvoir me recueillir et déposer une fleur. Je vous remercie si vous pouvez me donner des précisions.

        REPONDRE

        • fredfred
          4 mois de cela

          bonjour, je suis de Vernon , la tombe de François se trouve dans la partie neuve du cimetière complètement à droite à côté des du jardin des souvenir… en revanche hélas , mille fois hélas vous ne la trouverai pas : ça tombe est une honte , il repose sous une une vulgaire taule , les fleurs fanées du jours de sont enterrement , c’est juste pitoyable , il n’y a même pas son nom sur ce qui lui sert de tombe.
          sachant ou elle se trouve je lui rends régulièrement visite, je dois bien être le seul.
          je n’ose même pas vous montrer la photo tellement c’est une honte.
          bien la peine de faire des hommage comme ici, je suis très triste, il valait beaucoup mieux que cela
          merci à vous

          REPONDRE

    • jean-louis Simon
      10 mois de cela

      j’ai pleuré en lisant le touchant message si magique de notre petite Nathalie !

      REPONDRE

  13. savignoni
    10 mois de cela

    François vous resterez toujours notre copain, notre grand frère, la vie était si douce en votre compagnie; vous prolongiez notre enfance dans la poésie et le merveilleux;

    Et puis votre sourire…

    REPONDRE

  14. Mickael
    10 mois de cela

    merci pour cette belle rétrospective. des souvenirs qui surgissent de toutes parts, des larmes, la gorge serrée, merci à François.
    merci de nous avoir aidé à nous construire, de nous avoir permis avec toute l’équipe de l’Ile de devenir des hommes et des femmes adultes responsables avec un cœur ! Certes il faut partir, un jour mais ce départ pourquoi est-il toujours aussi dur ? bref on ne le saura jamais mais une chose est sur c’est que dans nos cœurs ces moments de bonheurs resteront !

    REPONDRE

  15. M4SQUER4DE
    10 mois de cela

    Cette nouvelle m’a littéralement bouleversé…
    J’ai l’impression d’avoir perdu un grand frère idéalisé, un être qui m’a aidé à me construire…
    Le sourire, la bienveillance et l’optimisme de François m’ont servi de repères lorsque j’étais enfant. J’ai découvert et intégré de nombreuses valeurs humaines grâce à l’île et à ses personnages, si brillamment écris et interprétés. À tel point d’ailleurs, que lorsque j’ai appris, il y a quelques années, que j’allais être papa, je me suis juré de mettre la main sur tout ce qu’il était possible de retrouver concernant l’île pour le partager avec ma petite fille. Et vous savez quoi ? Malgré le décalage des années, elle a tout de suite accroché. À 6 ans, elle connaît et adore tous les personnages et leurs chansons, et me réclame d’en chanter une avec moi quasiment tous les soirs. Une preuve, s’il en fallait encore, que la formidable conjonction de talents qui a donné naissance à l’île a réussi à viser droit au cœur.

    Alors après ça, que dire d’autre que  » merci  » ? Merci pour moi, merci pour ma fille, merci pour tous les enfants de l’île…

    Merci François.
    Merci Patrick.

    Et merci aux Osibo pour ce magnifique hommage…

    REPONDRE

    • Osibo News
      10 mois de cela

      Et merci pour ce beau témoignage. La meilleure façon de prolonger la magie de l’île est certainement de la partager avec nos propres enfants.

      Les Osibo’s

      REPONDRE

  16. jPiG
    10 mois de cela

    Merci à vous pour ce bel hommage, une pensée émue pour Patrick, qui a su faire naître tant de bonheur autour de lui, et tout mon soutient à Benjamin et Thomas…

    REPONDRE

  17. Laurent Delmont
    10 mois de cela

    La possibilité d’une île…
    Houellebecq l’a déjà envisagé.
    Mais c’était bien après. Bien après que je me sois échoué pour la première fois sur les rivages d’un univers tellement irréel qu’il ne m’en paraissait que plus vrai. Un havre accueillant mes naufrages volontaires tous les jours, à la même heure.
    Et des gens que je ne connaissais pas, vivaient en ces lieux enchanteurs et s’invitaient dans mon salon, dégoupillant des arcs en ciel, recoloriant les grisailles du quotidien d’un impressionnisme doux et apaisant.
    Je dus probablement être un peu amoureux de Julie. Autant qu’agacé par la suffisance pontifiante de Mr du Snob. François incarnait la bienveillance dans ce microcosme décalé.
    Quand apparaissait le générique de fin, je n’étais pas triste. Car je savais que tous reviendraient dès le lendemain.
    Quarante ans plus tard, je rêve toujours de la possibilité d’une île.
    Mais François n’y sera plus…

    REPONDRE

    • Osibo News
      10 mois de cela

      Merci pour ce beau message, si poétique et touchant à la fois. Patrick est parti, François est désormais immortel. <3

      Les Osibo's

      REPONDRE

  18. Luc
    10 mois de cela

    Au revoir Patrick et merci pour tout <3
    Tu resteras à jamais pour moi l'éternel François de l'île aux enfants.

    REPONDRE

  19. Pierre
    10 mois de cela

    C’est toujours émouvant de voir une vie toute entière déroulée !
    Merci François pour votre belle générosité et merci Osibo pour le travail de mémoire !

    REPONDRE

    • Osibo News
      10 mois de cela

      Merci aussi à toi, Pierre, d’être toujours présent <3

      Les Osibo's

      REPONDRE

  20. Gleizes
    10 mois de cela

    Que de bon souvenirs, personnes n’a mentionné son nom sauf ! Laurent Ruquier dans son émission « les grosse tête » fin janvier sur RTL.
    paix à son âme courage à ces proches et je me souviendrais toujours de son visage et sa voix.
    Nicolas

    REPONDRE

  21. Laurent
    10 mois de cela

    Salut patrick, qui restera pour nous tous l éternel François de l île aux enfants.
    De lire les messages de tes proches me rempli a la fois De bonheur et de tristesse.
    De bonheur d avoir chaque soir apres l école attendu devant mon poste de télé ce monstre gentil, accompagné de toi François et tes accolytes.
    De tristesse comme ce jour de 1984 ou j appris le décès de mon père; j avais 11 ans. Le temps de l insouciance venait de s envoler et je pleure aujourd’hui comme en 84.
    Je ne respecterai pas de minute de silence mais j invite au contraire tous les enfants que nous sommes restés a ressortir nos vinyls, nos cassettes ou a defaut you tube, deezer spotify et a faire jouer a leur enfants toutes ces belles chansons qui nous ont rendues heureux tant d annees!!!
    Salut l artiste, salut François salut Patrick, tu quitte l île, pour un village, la haut, dans les nuages…

    REPONDRE

    • Osibo News
      10 mois de cela

      Quel beau message si touchant et juste à la fois. Oui, entonnons tous ensemble les chansons de L’île aux enfants <3

      Tes copains les Osibo's

      REPONDRE

    • Dom
      10 mois de cela

      Magnifique message. ❤

      REPONDRE

  22. Liénard
    10 mois de cela

    Un magnifique hommage pour François que vous lui avait rendu merci mes Osibo’s et amis, on vous aime tous <3

    REPONDRE

  23. jean-louis Simon
    10 mois de cela

    il y a 1 mois encore avec mes 2 petits neveux de 5 et 8ans,
    on avait regardé un épisode sur dvd de l’île aux enfants comme on fait depuis plusieurs années, je leur fait l’intégrale des DVD Atlas dont j’ai la collection complète, …
    Pour moi à la grande époque, je voyais bien que François n’avait pas l’âge d’être étudiant et avait autour de 35ans mais avec ses chemises à carreaux, son jean que je trouvais très branché et moderne et ses boots,
    il faisait à mes yeux instituteur et aussi un peu cowboy par son look !
    La « Chanson de François « m’a marqué car il parlait très vite dedans, elle était très différente des autres chansons de l’île.
    Pour son déguisement Merlock Folmès, je m’étais demandé des années enfant si c’était bien François déguisé ou un autre rôle qu’il jouait…
    depuis des années je cherchais des infos sur lui ou moyen de contact, rien sur internet je croyais qu’il faisait encore ses activités de metteur en scène, j’ignorais qu’il avait perdu sa femme et qu’il vivait dévasté depuis….
    Pas de compte Facebook, pas de instagram ou site internet….
    Idem pour Eliane Gauthier quant à Jean-louis Terrangle que j’avais croisé 3fois à Lyon avec ses enfants, ma demande d’invitation facebook est toujours marquée »envoyée » depuis des années ! il a l’air peu actif dessus, ne répondant pas aux messages des gens comme là je vois, il avait eu pleins de posts de bon anniversaire, il n’avait rien répondu….
    Donc je ne savais pas ce qu’il devenait, la nouvelle a été d’autant plus violente et inattendue ! Un énorme coup de poing dans l’estomac !
    Je vis prostré depuis, je ne peux pas dire au revoir à François ni Patrick, je ne peux pas et Osibo non plus, il faudra faire un projet ou objet autour de lui, qu’on puisse le contempler chez nous….. François ne mourra jamais !!!

    REPONDRE

  24. Jéjou
    10 mois de cela

    Triste de voir partir François.
    La réalité nous rattrape,et nous rappelle que nous ne sommes pas éternel.
    Comme beaucoup d’adultes,l’île aux enfants me replonge dans une époque bénie de notre existence, l’enfance.
    Mr BRICARD, merci pour ces moments passés, au travers de cette cultissime émission, en votre compagnie.
    Dans ces sociétés compliquées, quelques ballons suffisaient à rendre le sourire….
    Merci.

    REPONDRE

  25. Audrey
    10 mois de cela

    Bravo Benj cest magnifique!!! Patrick peut être également très fier !!!
    Audrey

    REPONDRE

  26. Carokb
    10 mois de cela

    Je suis une enfant de L’île.
    Merci pour tout le bonheur apporté dans ma maison à chaque épisode.
    Au revoir et bon voyage au pays des anges.

    REPONDRE

  27. Karine
    10 mois de cela

    Quel magnifique hommage que vous lui faites et que vous nous faites partager….C’est pas sans les larmes aux yeux que j’ai revu les différentes vidéos, je n’étais plus une femme de 48 ans à ce moment là, un retour en enfance pour une émission et des personnages qui ont tellement compté pour notre génération. Chaque disparition nous rappelle que le temps, malheureusement, a passé. Condoléances à sa famille (très touchants leurs textes), à ses amis, à sa famille de l’ile. Reposez en paix François…:(

    REPONDRE

    • Osibo News
      10 mois de cela

      Merci Karine <3

      Nous sommes heureux d'avoir pu lui rendre avec vous tous ce dernier hommage.

      Les Osibo's

      REPONDRE

  28. Gibi
    10 mois de cela

    OMG!!!! Mais comment va faire l’île sans vous maintenant…
    Vous avez bercé mon enfance « Francois »… RIP…

    REPONDRE

  29. Fabrice S
    10 mois de cela

    Mille mercis pour ce merveilleux hommage envers une merveilleuse personne. J’ai rencontré plusieurs fois Mr Bricard et, je me permets d’utiliser son prénom, Patrick était toujours merveilleux, abordable et très souriant. Un très grand professionnel et un très grand humaniste. je vais me répèter mais merci à vous les OSIBOY’S pour cet hommage très touchant. Mes condoléances à la famille et à tous ses amis.

    REPONDRE

    • Osibo News
      10 mois de cela

      Merci Fabrice pour ton message si sensible et touchant <3

      Quelle chance tu as eu de croiser cet homme si charmant. Il nous manque déjà beaucoup.

      Tes copains les Osibo's

      REPONDRE

  30. Bradane
    10 mois de cela

    Quelle tristesse! Une partie de mon enfance part avec lui. Je regardais encore l’ile Aux enfants avec mon fils il y a une semaine!!!!!! Je veux que lui connaisse aussi la même joie que moi!

    REPONDRE

  31. Francesca
    10 mois de cela

    Notre grand-frère est parti tutoyer les étoiles après nous avoir enchanté en compagnie de son trublion glouton bien-aimé. La troupe de l’île se dégarnit mais les souvenirs vont perdurer. Quand on pense à cette île merveilleuse, certains aléas de la vie s’atténuent.
    Aucune émission jeunesse n’a surpassé en qualité et émotion les aventures de Casimir et de ses amis.
    Repose en paix Patrick.

    REPONDRE

    • Osibo News
      10 mois de cela

      Merci pour ce beau message, Francesca <3

      Tes copains les Osibo's

      REPONDRE

  32. Hervé
    10 mois de cela

    Sincèrement bouleversé…
    Patrick, François… Merci.

    REPONDRE

  33. Axel Alan
    10 mois de cela

    En ce qui me concerne, je ne peux parler car je suis beaucoup trop bouleversé. Tous ces départs que je ne comprendrais jamais…
    Jamais les générations actuelles ou à venir ne pourront comprendre tout ce que cela représentait à nos yeux.
    Mais je me dis que le temps n’a pas d’âge….

    REPONDRE

  34. Béa
    10 mois de cela

    Je suis une enfant de L’île également.
    Un immense merci pour tous les bonheurs apportés; petits, nous avions des étoiles dans les yeux en savourant votre émission. Merci de nous avoir fait voyager. J’en garderai un éternel très bon souvenir. Et je resterai à jamais nostalgique de notre île et de toute l’équipe. Patrick fait parti des personnes qui ont marqué leur temps.

    REPONDRE

  35. Philippe
    10 mois de cela

    Merci pour ce magnifique hommage, François a rejoint plusieurs de ses, nos amis partis trop tôt sur notée île enchantée. Les temoignages de sa famille, de ses amis sont pleins de tendresse et d’émotions . nous ne pouvons que le remercier pour la joie, le bonheur , les souvenirs qu’il a su partager avec nous tous. Notre île aux enfants, ‘oui c est un paradis’ .

    REPONDRE

  36. Sandrine
    10 mois de cela

    Merci pour cet hommage. C’est avec beaucoup de peine que moi aussi j’ai appris la disparition de Patrick Bricard, notre Francois de l’ile. Irremplacable dans ce role et beaucoup de talent comme tous les autres comediens d’ailleurs. C’est en noir et blanc que, petite, je regardais mon emission adoree « l’ile aux enfants ». Decue qu’un jour elle s’arrete. Elle me manquera toujours. C’etait pour moi et pour bien d’autres comme une seconde famille. Et aujourd’hui grace aux archives, photos… c’est toute en couleurs que je peux revoir mon ile du bonheur. Mais voila il arrive parfois que celle-ci s’assombrit lorsqu’elle perd un des siens et c’est nous tous qui sommes tristes. L’ile n’est alors plus la meme en ces jours de trisfesse ! Mais grace a notre Casimir et a toute son equipe qui continue de la faire vivre, l’ile aux enfants sera toujours presente en nous, avec son arc-en-ciel de couleur, pleine de joie, de musique, d’amitie et de bonne humeur, cette ile ou l’on peut y retrouver Casimir, Francois, Julie et toute la petite famille. Elle sera toujours vivante avec tous les personnages pour toujours autour de nous. L’ile aux enfants a berce mon enfance et j’ai eu la chance de pouvoir connaitre et de suivre chaque soir cette belle emission que l’on nous a offert. Je me souviens de Francois surtout sa bonne humeur et son joli sourire. Bien sur de ses ballons aussi. J’ai une pensee pour le facteur de l’ile qui de la haut sur son nuage colore a du accueillir Francois. J’ai aussi une pensee toute particuliere pour mon Casimir qui doit etre bien triste aujourd’hui.

    REPONDRE

    • Osibo News
      10 mois de cela

      Merci Sandrine pour ton bel hommage.

      L’île aux enfants existe bel et bien grâce à vous tous <3

      Les Osibo's

      REPONDRE

      • Sandrine
        10 mois de cela

        Merci pour ce petit mot. Cette emission nous a donne de belles soirees d’enfances. J’espere qu’elle continuera a vivre tres longtemps et pour toujours !

        REPONDRE

  37. Spitaëls
    10 mois de cela

    Mais oui « notre » François mérite tous ces hommages et ces témoignages d’amour . Cette émission a tellement bercé mon enfance . Cette île tellement douce et chaleureuse , vraiment faite pour les enfants. Respect et bien sincères condoléances à toute la famille de Patrick. Nathalie

    REPONDRE

  38. Jean-Christophe GARDIEN
    10 mois de cela

    Quelle tristesse ! J’ai vécu et grandi avec l’île aux enfants. Patrick était le grand frère à tous et nous rassurait face à nos yeux ébahis de voir un monstre gentil orange. Merci à vous, je vous garde à jamais dans mon cœur ! Cœur qui a bien grandi avec l’âge mais j’ai gardé mon cœur d’enfant.
    Mes pensées vont vers votre famille et toute la famille de l’île aux enfants.
    MERCI FRANÇOIS !

    REPONDRE

  39. ERIC
    10 mois de cela

    Merci pour ce merveilleux article.Comme beaucoup de personnes de ma génération je suis tres triste de sa disparition.Avant d’entrer dans l’univers de la scolarité je voulais avoir un professeur qui soit comme François à,la fois instrUit doux et bienveillant.Notre merveilleuse île aux enfants a très froid actuellement mais nous sommes la pour la réchauffer via la chaleur des doux souvenirs et de nos coeurs.

    REPONDRE

    • Osibo News
      10 mois de cela

      Merci Eric, c’est vrai que nous rêvions tous d’avoir des « grands » tels que les personnages de L’île aux enfants <3

      Nous avons eu tellement de chance de grandir avec eux !

      Les Osibo's

      REPONDRE

  40. Martin
    10 mois de cela

    Merci pour ce très émouvant et complet article. Nous avons tous beaucoup de peine et cela réchauffe le coeur de lire les témoignages de tous ceux qui l’ont aimé et côtoyé.

    Au revoir Patrick, notre François de L’île aux enfants.

    REPONDRE

    • Osibo News
      10 mois de cela

      Merci Martin <3

      Le François de notre enfance est devenu immortel.

      Les Osibo's

      REPONDRE

  41. Éric T.
    10 mois de cela

    Mes condoléances à sa famille et à ses amis.
    Merci infiniment à Patrick et à cette émission qui a bercé mon enfance de gentillesse, de pédagogie et de sourires.
    Je suis resté longtemps attaché à cette émission même en grandissant, grâce à sa qualité.
    François, Julie et leurs compagnons font à jamais partie de ma culture personnelle et de mes 1ers souvenirs audiovisuels.

    REPONDRE

  42. Cathy
    10 mois de cela

    Je savais qu’il ne fallait pas que je lise tous ces messages de bon matin… les larmes ne s’arrêtent plus…
    Cher François, je pensais, comme tous les enfants de notre île, que tu étais immortel et c’est un bout de mon enfance qui part aujourd’hui avec toi.
    Je garde en mémoire ta voix, ton sourire, la gentillesse que tu portais sur ton visage, mais aussi la joie de te retrouver tous les jours, avec mon frère, devant le petit écran.
    Merci et bon voyage vers une autre île, un paradis, je ne sais pas, mais j’espère que tu pourras y ressentir notre émotion et la partager avec notre ami le Facteur…
    Toutes mes condoléances à sa famille

    REPONDRE

  43. Anne-Marie
    10 mois de cela

    Une grande tristesse s’est posée comme un voile sur un délicieux moment de mon enfance. Ce moment où après l’école, j avais hâte d’allumer la télé et je voyagais sur L’île aux Enfants. François restera dans ma mémoire ce jeune homme si gentil, inventif et drôle.
    Bon voyage M.Bricard et milles merci à vous.

    REPONDRE

  44. Didier BRICARD
    10 mois de cela

    C‘est avec émotion et admiration,
    Que j’ai pris connaissance du contenu de cet Hommage,
    Fait à Mon Frère Patrick BRICARD, François de L’Île aux Enfants.
    Christophe IZARD, sans qui L’Île aux Enfants
    N’aurait pas existé,
    A fait une diffusion Nationale du décès de Mon Frère,
    Je l’en remercie.
    Un Hommage d’envergure,
    Vu l’audience de la nouvelle et l’émotion provoquée,
    Ne pouvait que se faire.
    Il est du au travail exemplaire
    de mémoire, de collectes et de conception
    De Pierre-Alek Beddiar
    Du Groupe Facebook de L’Île aux enfants
    Et de son Blog http://osibo-news des éditions OSIBO-News
    Il est fait en concertation avec
    Mes Neveux Benjamin et Thomas.
    Je les en remercie Tous.
    Je vous remercie également Tous d’avance :
    Pour le regard et la lecture de cet Hommage,
    Pour vos commentaires et le partage éventuel,
    Sans oublier de Vous remercier,
    Pour Toutes vos Pensées Affectives,
    Qui n’ont cessé de parvenir à Ma Famille et à Moi.
    À Tous, Je dis Merci !!!
    Didier.

    REPONDRE

    • Osibo News
      10 mois de cela

      Merci beaucoup, Didier, pour vos mots si touchants.
      Notre équipe est fière d’avoir pu accompagner votre frère une dernière fois.
      Vous le savez, nous avions – nous avons ! – une tendresse toute particulière pour lui.

      Nous vous présentons nos condoléances

      Les Osibo’s

      REPONDRE

    • Dom
      10 mois de cela

      Mon frère et moi vous présentons à vous et votre famille toutes nos sincères condoléances, monsieur Didier Bricard. Nous aimons tous et n’oublierons jamais votre frère qui brille parmi les étoiles. ❤

      REPONDRE

    • fredfred
      4 mois de cela

      bonjour Monsieur, je rends régulièrement visite à votre frère:je suis de Vernon ou il repose.
      juste un détail: ça tombe est une honte , pas de nom, pas de pierre, les fleurs du jours de l’enterrements toujours là dans un état pitoyable …je pense que votre frère valait beaucoup mieux que l’état de sa tombe.
      je suis surement le seul à lui rendre visite…
      c’est très triste pour lui

      REPONDRE

  45. Valérie
    10 mois de cela

    Je viens d’apprendre cette triste nouvelle . J’ai tellement aimé l’ Ile aux enfants , et tous les bons souvenirs qui me reviennent en mémoire.

    Cela nous rappelle que le temps passe trop vite.

    Merci à toi pour tous ces bons moments. Mes condoléances à la famille et à tous ses amis.

    Au revoir…

    REPONDRE

  46. william
    10 mois de cela

    Tout simplement merci pour ce bel article.
    Et merci à François pour tous ces bons moments passés devant l’ile aux enfants. Adieu Patrick.

    REPONDRE

  47. Sylvie
    10 mois de cela

    merci Francois pour tous ces moments de bonheur que tu nous a donnés.. très nostalgique de cette époque et très triste de votre disparition….. la meilleure époque de ma vie….très triste..

    REPONDRE

  48. Nath-Didile
    10 mois de cela

    Merveilleux hommage que vous avez rendu à notre cher François. Tous ces témoignages sont très touchants et montrent à quel point il était aimé et apprécié de tous ceux qui l’ont côtoyé.
    Comme l’ont si joliment dit ses fils, il faisait rêver tellement d’enfants et aujourd’hui il fait pleurer tant de grands.
    Après le départ de notre bon facteur, c’est encore un pan de notre enfance qui s’effrite avec douleur.
    La seule chose réconfortante, c’est que son personnage vit éternellement dans nos cœurs ❤. Et comme ceux qui ont des enfants ont partagé avec eux ces merveilleuses émissions, il restera à jamais ce très cher François qui, avec sa gentillesse naturelle, sa bienveillance, sa patience et son talent, captivait tous les enfants.Nous ne t’oublieront jamais Patrick ! ❤❤❤

    REPONDRE

    • Osibo News
      10 mois de cela

      Merci pour ton joli message et tes compliments, Nath <3

      On aime tous François et Patrick Bricard <3

      Tes copains les Osibo's.

      REPONDRE

  49. Cyril
    10 mois de cela

    Merci pour ce bel hommage. Il me restera son sourire et sa voix inimitable.

    Condoléances.

    Cyril

    REPONDRE

  50. Cyrille
    10 mois de cela

    Repose en paix Patrick toi qui a diverti des milliers d’enfants dans les années 70 et qui fait parti de nos souvenirs. c’est le cœur gros que je te souhaite bon vent en espérant que là haut tu puisses continué à faire rire. Encore merci pour ce que tu étais et que tu resteras dans nos cœurs. c’est le petit garçon de trois qui te salue!

    REPONDRE

  51. Sébastien
    10 mois de cela

    Un bout de mon enfance vient de partir. Merci François (pour moi tu seras toujours François) pour nous avoir émerveillés et avoir gravé ces souvenirs indélébiles de nos fin d’après-midi entre le goûter et le repas.
    Repose en paix……

    REPONDRE

  52. Lemir
    9 mois de cela

    Merci monsieur. Merci François…

    REPONDRE

  53. Christophe
    9 mois de cela

    Quelle triste nouvelle, mais quelle joie Patrick nous a transmis, sa gentillesse, sa bonté, tout cela reste et a construit un émerveillement de la vie partagé par beaucoup.
    Le petit garçon que j’étais est très triste ce soir ; le grand garçon que je suis devenu se souviendra toujours de ces bons moments qui veulent tant dire.
    Beau voyage Patrick, merci infiniment de tous ces moments magiques et merci de vous.
    Pensées très affectueuses à votre famille.

    REPONDRE

  54. Arnaud O
    9 mois de cela

    C’est un très bel hommage que vous avez rendu à François. Désolé mais après l’avoir vu, enfant, quotidiennement à la télévision, il m’est difficile de le nommer autrement, et de l’imaginer différemment que dans le personnage qu’il incarnait. Les témoignages retranscrits sur cette page prouvent que le caractère de son personnage n’était pas si éloigné du sien.
    J’ai hérité quelque chose de chaque personnage de l’Ile. De François, c’était l’envie d’apprendre.
    Mes condoléances à ses proches.

    REPONDRE

  55. fredfred
    4 mois de cela

    merci pour ce très belle hommage pour notre François à jamais dans nos mémoire …
    en revanche, je réside à Vernon , lieu ou ou repose Patrick , je lui rends visite de temps en temps et hélas je crois bien être le seul ; ça tombe : quelle honte , rien n’as bougé depuis son enterrement il est sous une vulgaire taule , les fleurs toutes fanées évidemment, c’est bien la peine de faire autant d’hommage … je n’ose même pas publier la photo de sa tombe par respect pour notre cher François … c’est juste une honte…je pense que notre cher François valait beaucoup mieux que l’image de sa tombe surtout depuis 6 mois maintenant… nous ne sommes vraiment pas grand chose.

    REPONDRE

Laisser un commentaire à Fabrice S

Votre e-mail ne sera jamais publié ou diffusé. Les champs requis sont marqués d'un *

  1. Evitons les spams ! *